FabLab : Obsolète ou outil d'avenir ?

Cette semaine le C.R.I organisaient à la Loco Numérique une table ronde sur les #FabLab. Retour sur cette matinée riche d'enseignements.



Au programme : les retours d'expériences pratiques de @lisa sinardet, @frederic bruet, @damien Henry et @gwenael Delaunay le tout animé par Maxime Bernard de @Collaborative lab. Alors ce FabLab, Obsolète ou outil d’avenir ?


Dans les entreprises le FabLab libère la créativité et casse les silos, il profite à toutes les fonctions (et pas qu'à la R&D).

En permettant aux salariés de se retrouver dans un lieu de créativité, en expérimentant le potentiel des outils mis à disposition (impression 3D, découpe laser, …) il permet d’imaginer de nouvelles façons de résoudre les problèmes.

« On dépasse le fait de fabriquer des choses », il s’agit aussi d’un lieu de réflexion collective où le partage et l’entraide permettent de trouver des solutions. Ce lieu permet aussi de redonner du sens : on y reprend conscience de nos objectifs communs.


Parmi tous les projets qui y sont réalisés, il suffit qu’un ou deux finissent en production pour largement amortir l’investissement de départ. C’est sans compter le temps gagné à résoudre les "irritants" du quotidien et le bien être des salariés qui fréquentent ce lieu.


Dans les villes le FabLab est un formidable outil de transformations culturelles, sociales et économiques. On y trouve des projets personnels, de futurs entrepreneurs, des enseignants chercheurs, des commerçants…. Pour mettre en œuvre des projets, tester, recommencer et parfois prouver des concepts qui seront de véritable succès… ou pas !


Dans les écoles, il permet aux étudiants de mettre en œuvre leurs projets, de se confronter à la réalité de la fabrication, il fédère autour d’un lieu.


Quelle que soit son implantation, le FabLab est un laboratoire d’expérimentation, d’innovation et de partage. On y récupère largement son investissement et il ne s’adresse pas qu’aux «maker*».


Vous voulez voir ? Contactez-nous pour une visite, un atelier, une formation...


cri@oryon.fr


*"Un maker, c’est avant tout un amateur enthousiaste qui fait petit à petit partie d’une communauté de gens partageant les mêmes intérêts"

19 vues0 commentaire